LA CRYOLIPOLYSE : la nouvelle technologie LIPOCONTRAST

LA CRYOLIPOLYSE : la nouvelle technologie LIPOCONTRAST

Posted on

C’est aujourd’hui le traitement médical de choix pour éliminer durablement les bourrelets graisseux disgracieux, sans avoir recours à la chirurgie, sans effort et sans douleur !

De nombreuses techniques sont utilisées pour remodeler et traiter les excès graisseux du corps, en complément de régimes alimentaires, telles que LPG, mésothérapie, ultrasons, radiofréquence, et bien sûr liposaspiration. Cette dernière est la plus efficace en une seule séance sur de grandes zones à traiter. En revanche, il s’agit d’une technique chirurgicale réalisée au bloc opératoire, sous anesthésie générale ou loco-régionale, induisant des effets secondaires importants (œdème, hématomes, douleur) et parfois des complications (phlébite, aspect cutané de « tôle ondulée »…).

Depuis quelques années aux USA est apparue la CRYOLIPOLYSE, dont de nombreuses études ont conduit à son approbation par la FDA (Food Drug Administration). Elle a pour but de traiter des amas graisseux, localisés et résistants (aux régimes), en détruisant les adipocytes (cellules graisseuses) par un choc thermique de froid.

Le système LIPOCONTRAST est la dernière-née des CRYOLIPOLYSES ! Elle a pour particularité d’être la seule à induire un triple choc thermique sur les adipocytes, suivant des paramètres de temps, de vitesse, de température et d’énergie très précis. On parle du fameux effet « chaud-froid-chaud ».

Dernière-technologie-Cryolipolyse-LIPOCONTRAST

Dernière-technologie-Cryolipolyse-LIPOCONTRAST

Mode d’action de la cryolipolyse LIPOCONTRAST

Les cellules graisseuses du tissu sous-cutané sont riches en acides gras saturés et donc particulièrement sensibles aux variations thermiques (froid et chaleur), contrairement aux éléments adjacents, tels que les vaisseaux sanguins, les neurones, les mélanocytes… Cette caractéristique permet la destruction des adipocytes sans affecter les tissus adjacents. La séance LIPOCONTRAST se déroule en 3 phases thermiques consécutives sans interruption : échauffement du tissu graisseux à 41°C, refroidissement à 3°C, et réchauffement à 41°C. C’est cette singularité de thermolipolyse sélective et contrôlée, sans température négative, qui rend LIPOCONTRAST plus performante, plus rapide dans ses résultats, et moins traumatisante que les cryolipolyses classiques.

Mode action - Avant

Mode action – Avant


Mode action - Chaud-1

Mode action – Chaud-1


Mode action - Froid

Mode action – Froid

Mode action - Chaud-2

Mode action – Chaud-2


Mode action - Evolution du processus

Mode action – Evolution du processus


Mode action - Après - Réduction importante et définitive du tissu adipeux

Mode action – Après – Réduction importante et définitive du tissu adipeux

Le processus de dégradation des adipocytes traités se fait en 2 phases : une partie de ces cellules est affectée pendant la séance, une autre partie entrera en phase d’apoptose (auto-destruction programmée) graduellement en quelques semaines. Tous ces débris cellulaires seront éliminés physiologiquement par les macrophages et dans les voies urinaires.

Indications

La cryolipolyse est indiquée à tout âge, chez les hommes comme les femmes, et de préférence chez des patients ne présentant pas de surpoids majeur. On peut traiter quasiment toutes les zones corporelles présentant un bourrelet ou une adiposité localisée, telles que le ventre, la taille, les « poignées d’amour », la culotte de cheval, les genoux, le dos, les bras, les « bourrelets du soutien-gorge », le double-menton…

Déroulement d’une séance

La séance dure 1 ou 2 heures selon l’étendue de la zone à traiter. On mesure toujours l’épaisseur du pli cutanéo-graisseux à traiter avant de débuter la séance.

Cela n’est pas douloureux. On ressent essentiellement une pression au niveau de la zone quand l’applicateur fait le vide, puis une impression de chaleur, de froid, et de chaleur successivement (voir le « mode d’action »).

Il est habituel d’observer une rougeur sur la zone traitée et une légère insensibilisation pendant quelques heures. Parfois, il peut apparaître un hématome qui durera quelques jours. Le patient peut avoir une activité normale immédiatement après la séance.

Résultats attendus

Comme pour la plupart des techniques médicales d’anti-aging, les résultats dépendent bien sûr de plusieurs paramètres. L’âge, l’importance du surpoids, l’épaisseur et l’ancienneté du bourrelet graisseux, la finesse et le relâchement de la peau, sont autant de critères qui influent sur les résultats.

En fonction de l’épaisseur du tissu adipeux et de la surface de la zone à traiter, il faudra 1 à 3 séances, espacées d’un mois. Après une séance, on peut espérer diminuer un tiers de l’épaisseur du tissu adipeux traité. 80% des résultats s’obtiennent 3 semaines après la séance.

Enfin, les adipocytes éliminés par la cryolipolyse et libérant leurs lipides dans un premier temps, vont ensuite être absorbés définitivement par le métabolisme naturel. La réduction ou la disparition d’un bourrelet graisseux par cette technique est donc définitive (sauf évidemment en cas de prise de poids massive).

Cryolipolyse

Abdomen | Bas de l’abdomen | Dos | Double menton | Poignées d’amour

La médecine esthétique s’adresse à tous. À chaque âge, nous vous apportons des techniques de pointe pour vous aider à vous sentir mieux dans votre corps.